Vidéo – Comment démarrer la construction d’un poulailler ?

La première étape pour construire votre poulailler, ça va être de creuser des tranchées.

Ces tranchées permettront d’enterrer le grillage sur quelques dizaines de cm. Cela protégera les poules de tous les prédateurs qui pourrait les attaquer la nuit.

Nous avons surtout été confronté à des renards et des chiens, mais il y a tous types de prédateurs qui savent parfois creuser évidemment.

Le but du jeu c’est de les empêcher de passer par-dessous en enterrant suffisamment profondément le grillage.

Pour une approche plus générale du poulailler, notre pdf (gratuit) répondra à vos questions en une dizaine de pages.

A bientôt

Comment nos poules ont été mangées 4 fois et plus jamais depuis ? #poulailler

Salut les jeunes pousses !

Il y a 5 ans, on fermait la trappe du poulailler, à chaque tombée de la nuit. Et chaque matin, on la ré-ouvrait pour laisser sortir les poules dans leur enclos grillagé.

Mais un soir, on ne pouvait pas être rentré avant la nuit, elles se sont fait  attaquer par un renard (probablement) qui en a mordu une et en a emporté une autre sur les trois.
Cela renforçait la nécessité d’être systématiquement là le soir pour fermer la trappe …

Une autre fois, nous les avions fait sortir dans le grand jardin, en dehors de l’enclos. Mais à l’approche de l’obscurité, au lieu de rentrer dans le poulailler, elles se dispersèrent dans le jardin, à la recherche d’une cachette. Quand on s’en est aperçu, nous les avons cherchées puis ramenées, sauf une. Et son dernier cri pendant la nuit indiqua le début d’un bon repas pour un heureux passant.

Une fois de plus, la nécessité d’être attentif quotidiennement se manifestait. On demandait à notre famille ou nos amis d’aller ouvrir et fermer en notre absence, pas super pratique …

De temps en temps on les laissait aller dans le jardin, mais elles ont dévoré nos salades, et retourné les petits plants dans le potager avec leurs griffes.

Donc on leur a fait deuxième enclos bien plus grand cette fois, qui les empêchait d’aller jusqu’au potager. Mais au printemps, en pleine journée, alors que nous pensions qu’elles étaient en sécurité, nos 4 poules se sont fait manger à nouveau.

En se renseignant auprès des voisins, nous avions conclu que c’était tout à fait exceptionnel de se faire attaquer en journée, donc 1 mois plus tard, nous avions de nouveau des poules, et nous les laissions dans ce grand enclos (grillagé je précise). Mais de nouveau, couic. Nous avions été repéré comme un terrain de chasse idéal…

C’est à partir de là que nous avons construit un enclos “blindé”, pour répondre aux deux besoins que l’expérience nous avait montré : sécurité des poules la journée, et sécurité des poules le soir quand nous ne sommes pas là pour fermer la trappe de leur cabane.

Depuis, nous ne nous sommes jamais plus fait manger nos poules.

Nous allons construire un nouveau poulailler, nous en profiterons pour bien détailler comment nous avions fait sur les deux précédents, et comment nous allons faire pour celui-ci.

Et d’ailleurs, quels sont les obstacles que vous rencontrez autour de la réflexion ou la construction de votre poulailler ? Motivez-vous à poser les questions en commentaires, cela nous permettra grâce à vous de cibler les articles sur les réponses les plus intéressantes 🙂

Merci à bientôt !

Découvrez aussi la série consacrée à notre défi création d’un potager en permaculture (cliquez dessus pour le découvrir)